U 19 FCM : Les lionceaux restent les rois

December 13, 2016

Reprenez vos cahiers de poésie d’antan, dans les fables et vous verrez que peu souvent le lion est pris à défaut. Aux dires et des uns et des autres, il est même le roi de la jungle.

Dans ce championnat Honneur de l’élite régionale, les U 19 marmandais sont en pleine jungle dans un environnement « hostile » et ils recevaient de samedi les jeunes lionceaux du Stade Bordelais, solide formation du trio de tête.

On se croirait dans un de ces reportages sur la vie des animaux, la savane de Michelon est recouverte d’un épais brouillard comme pour faciliter la chasse du prédateur. Et il ne faut guère longtemps pour que les lionceaux mettent leur premiers coups de griffes sur la rencontre avec dès la 3ème minute l’ouverture du score sur corner. Dans la minute suivante, Hicham Asmane, le capitaine sonne la révolte avec un slalom dans la défense adverse mais sans parvenir à conclure. Grégoire Gonzalez sur coup franc oblige le gardien bordelais à s’interposer (7ème).

Au quart d’heure de jeu, nouveau coup de crinière des lionceaux qui sur corner doublent la mise. On se dit que le lion ne va faire qu’une bouchée de sa proie, mais les espoirs marmandais n’abdiquent pas. Loïc Singlande montait aux avants postes vient conclure un coup franc de Théo Daumières prolongé de la tête par Georges Elolongue (25ème). Les marmandais avec leurs moyens tentent de semer la piste et de se défaire des lionceaux toujours à l’affût de la moindre erreur pour bondir sur l’occasion.

Et alors que l’on se dirige vers la pause et ce score logique, les marmandais perdent un ballon plein axe, vite exploité par un lionceau qui d’un coup de patte magique expédie le cuir au ras du poteau (44ème). Au plus mauvais des moments, le FCM concède un but évitable.

Un bruit sourd se fait entendre dans la savane, c’est le temps de la pause.

Dès la reprise, le FCM se rue à l’attaque avec une action collective qui voit ensuite Georges Elolongue centrer pour Théo Daumières qui manque le cadre (46ème). C’est ensuite Loïc Singlande encore lui qui va venir catapulter de la tête le ballon au fond des filets sur un coup franc de Théo Daumières (51ème). Les lionceaux doutent, les marmandais tentent mais sans parvenir à porter le danger sur le but adverse. Grégoirer Gonzalez doit sortir sur blessure n’ayant pu éviter un trou, un piège laissé par un trappeur ou braconnier pour piéger. Un ballon mal négocié et les marmandais donnent une offrande aux lionceaux qui concluent avec un tir en pleine lucarne (66ème) et s’offrent un avantage plus conséquent, les félins sont plus techniques que les locaux. Le FCM n’abdique pas et Alexy Lagleyre lande Georges Elolongue qui perd son face à face avec le dernier rempart girondin (68ème). Dommage, nul doute que cela aurait relancé la rencontre. Georges Elolongue encore lui se met en évidence mais le gardien est à la parade (73ème). Et comme de bien entendu, les lionceaux sur l’action suivante bénéficient d’un pénalty logique qu’ils vont transformés (74ème). A chaque fois qu’ils auront été à distance de tir, les lionceaux du stade bordelais ont su faire la différence. Igor Da Silva négociera mal un ballon en pleine surface alors que le but adverse était ouvert, empêchant par la même Loïc Singlande de scorer (79ème). La dernière cartouche sera encore pour le FCM mais Alexy Lagleyre va lui aussi perdre son face à face avec le gardien. Le lion girondin a triomphé, c’est la dure loi de la nature.

 

 

Le groupe : Dorian Chateau, Thomas Balutet, Enzo Nespoulous, Fabio Almeida, Loïc Singlande, Alexy Lagleyre, Grégoire Gonzalez, Théo Daumières, Pierre Berthelot, Quentin Marès, Hicham Asmane, Igor Da Silva, Corentin Dieulivol, Georges Elolongue

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47