U 19 FCM : Le changement, c’est maintenant

February 13, 2017

 

Loin de nous l’idée de plagier là un slogan que certains ont mis à profit pour prendre et accéder à des fauteuils confortables et à des privilèges.

Nous savons raison garder en prenant conscience que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, cette citation d’Henri Queuille est toujours d’actualité ; c’est dire si la planète politique est une joute verbale où chacun y va de ses phrases prometteuses pour comment dire élever ses troupes et ses ultras voire rallier à sa cause les indécis.

Cette phrase prend un tout autre sens avec le groupe U 19 du FCM. Le premier changement, c’est l’infirmerie qui se vide peu à peu avec les retours de Thomas Barbarisque, Nathan Boyer, Greg Gonzalez, Marco Cerutti, Alexy Lagleyre, Abdel Maha et si certains ne sont pas encore prêts de reprendre la compétition, c’est quand même un point positif.

Pas de promesse futile, pas de double discours pour le groupe U 19 si ce n’est celle que ce groupe ne lâchera rien.

 

Alors, la campagne bat son plein pour le FCM47 qui travaille et s’adapte bon gré, mal gré aux aléas d’une saison qui ne les a guère épargné.

Deux fois par semaine, ils font leur réunion et s’emploient pas de façon fictive… (tout lien ou rapprochement avec une certaine réalité n’est que fortuit)

Les élections qui attribueront le maintien se déroulent en Mai et d’ici là, le groupe U 19 doit faire déjouer les sondages.

Alors à quelques jours de la Saint Valentin, les espoirs du FCM recevaient dans son antre le 4ème de la DH, le FC Grâves auteur d’un très bon parcours. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’était pas un cadeau et le début de match va vite le confirmer puisqu’après des hésitations et un manque de concentration, les visiteurs ouvrent la marque au bout de 39 secondes. Non, non, ce n’est pas le record, on a fait mieux avant.

Le FC Grâves profite du cadeau et peut laisser éclater sa joie, 1 à 0.

Mais les espoirs marmandais ne s’en laissent pas compter, en d’autres temps, les garçons auraient mis la tête sous l’eau mais là, après une ou deux actions encore hésitantes, les marmandais ont pris le jeu à leur compte.

Et sur un mouvement collectif de qualité, les bleu et blanc vont logiquement égaliser avec un débordement de Théo Daumières qui trouve Pierre Berthelot qui vient conclure de la tête (11ème). Le FCM prend la maîtrise mais se fait prendre à plusieurs reprise au hors jeu, perdant par la même des munitions précieuses. Pas de réelles occasions de part et d’autres mais les partenaires d’Icham Asmane restent organisés et ne concèdent plus rien à leurs adversaires. Maël Rigo perce le rideau défensif et sert sur un plateau Camille Boïto qui se précipite dans son enchaînement et manque le cadre (33ème). Le FCM multiplie les tracts et on retrouve le même binôme à la 39ième pour un centre de Maël Rigo pour Camille Boïto qui se jette et dont la reprise d’une tête plongeante finit au fond des filets. Les espoirs marmandais ont inversé les sondages pour basculer en tête à la pause avec d’autres opportunités de Greg Gonzalez et Hicham Asmane qui ne trouveront pas le cadre.

Après la pause au QG de campagne, le groupe U 19 reprend son périple pour battre le terrain et arracher les derniers suffrages, tous les arguments sont bons, Nathan Boyer de retour après plus de 3 mois d’absence a même promis de ranger les équipements à la fin du match.

Après un premier ballon mal négocié, le FCM se reprend en témoigne ce coup franc de Théo Daumières qui oblige Thely à la parade, Pierre Berthelot a suivi mais trouve le poteau avant que le ballon ne revienne dans les mains de Thely (46ème). 54ème, c’est au tour de Maël Rigo de tenter sa chance et Thely est encore à la parade. Dans la continuité, Alexy Lagleyre récupère le ballon, s’ouvre le chemin du but mais manque le cadre. A l’heure de jeu, sur une initiative de Maël Rigo, Alexy Lagleyre est servi mais rate son duel. Le FCM pousse, Maël Rigo dépose son vis-à-vis, fixe le gardien et sert idéalement Alexy Lagleyre qui ne parvient pas à convertir (62ème). 

Sur le contre, FC Grâves obtient un corner et égalise trop facilement sur un ballon repris dans les 5,50 m. C’est un moment faible pour les partenaires de Neels Beauvilliers qui n’arrivent plus à mettre le pied sur le ballon et subissent les attaques des visiteurs. Les têtes n’y sont plus et comme d’habitude l’équipe va craquer ? Alors, le changement, c’est maintenant ?

Et bien le FC Grâves bénéficie des égarements des locaux pour porter le danger et à la suite de dribbles dans la surface initiés côté gauche, un décalage, un tir et les visiteurs prennent les devants au sondage pour mener 3 à 2 (69ème). Il reste 20 minutes pour convaincre et sauver ce qui peut l’être. Les Girondins excellent dans la manière de gagner du temps et multiplient les petites fautes. Il faut ensuite un retour victorieux de Thomas Balutet pour sauver la patrie (75ème).

On prend une option résolument offensive avec un coup de poker, Thomas Barbarisque, le défenseur central passe devant en chef de militants, il est chargé de mener la manifestation, les troupes suivent et emboîtent le pas. « Non à la défaite, non à la défaite », le slogan résonnent dans les têtes.

C’est maintenant ! Le FC Grâves commet des fautes et concèdent des coups franc mais on manque de justesse chez les espoirs marmandais. On pousse, on pousse, c’est certes désordonné mais Pierre Berthelot récupère le ballon à la suite d’une énième offensive, centre pour Enzo Nespoulous monté lui aussi sur l’action aux avants postes et qui d’un plat du pied « Platinien » trouve les filets (85ème). Egalisation !!! Et si certains s’interrogent sur l’attitude à adopter, les consignes du banc sont claires, on tente le tout pour le tout. Hicham Asmane sécurise, comble les brèches, l’équipe se met au diapason et sur une nouvelle attaque, Thomas Barbarisque à la tombée d’un centre trouve la transversale de la tête, le ballon reste dans le jeu, arrive au second poteau, Georges Elolongue tel Vincent Aboubakar catapulte d’une reprise le ballon au fond des filets (88ème). Au même moment que son compatriote qui a offert les CAN aux Lions indomptables, Georges offre la victoire au FCM dans un match un peu fou.

Le changement, c’est maintenant, battu tant de fois cette saison dans les ultimes secondes, les espoirs marmandais déjouent les sondages et s’imposent 4 à 3.

 

 

 

Le groupe : Dorian Chauteau, Thomas Barbarisque, , Alexy Lagleyre, Maël Rigo, Pierre Berthelot, Nathan Boyer, Grégoire Gonzalez, Georges Elolongue, Thomas Balutet, Neels Beauvilliers, Enzo Nespoulous, Camille Boïto, Théo Daumières, Hicham Asmane, 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47