U19 FCM : Hakuna Matata !

May 15, 2017

 

Les espoirs marmandais se déplaçaient chez le co leader du Stade Bordelais pour cette avant dernière journée du championnat de DH, une journée décisive. Le FCM 47 devait s’imposer pour faire un pas de plus vers le maintien au plus haut niveau régional. Rappelons pour les novices que le règlement stipule seulement trois descentes en fin de saison mais comme les U 19 Nationaux de Bayonne sont condamnés à la descente, par effet domino, cela provoque une descente supplémentaire.

Dans la savane des terrains des antennes du lac, les deux formations se sont retrouvées sur le terrain n° 11.

Dans le rôle de Simba, les lionceaux du Stade Bordelais l’ont emporté sur le score fleuve de 6-0, s’octroyant au passage la place de leader.

Retour sur cette rencontre.

Dès la deuxième minute, une approximation de Thomas Balutet offre une opportunité aux bordelais mais sans dommage. Une action qui en dit long sur le jeu des marmandais qui jouent avec la peur au ventre.

9ème, Théo Daumières d’un coup franc oblige le portier Trescos se montre vigilant et repousse des deus poings. Le Stade a la maîtrise du jeu et profite des nombreuses erreurs techniques des marmandais pour récupérer bien trop facilement de nombreux ballons.

Les marmandais font cependant front et se procurent une occasion franche à la 20ème lors d’un duel plein axe avec Alexy Lagleyre qui échoue d’un rien pour ouvrir la marque, Trescos détournant le ballon du pied.

Le Stade réagit avec un centre côté gauche mais Neels Beauvilliers est prompt pour éloigner le danger (22ème), Les girondins se procurent deux nouvelles opportunités avec un tir de Bensoussan qui profite d’une perte de balle de Théo Daumières (24ème), puis sur un nouveau centre repoussé par Enzo Nespoulous (27ème).

31ème, c’est Pierre Berthelot qui vient disputer un duel avec Trescos et là encore le gardien local est à la parade. Le Stade se procure deux nouvelles occasions en fin de première période mais sans parvenir à faire sauter le verrou.

L’arbitre siffle la pause sur ce score de 0-0. Même si les marmandais ont montré trop de déficiences dans l’animation offensive, ils ont su se montrer solides défensivement.

Le deuxième acte ne va pas être propice au suspens avec une erreur de placement sur une touche, un corner concédé et derrière sur un centre anodin, un csc (46ème). Les marmandais ont pris un coup au moral et ne vont jamais sans remettre, bien au contraire. Il va pourtant y avoir une réaction et une opportunité pour Théo Daumières avec une combinaison avec Alexy Lagleyre (55ème) qui bute sur Trescos.

62ème, une erreur dans la zone de vérité défensive et le Stade Bordelais double la mise. Le château de cartes marmandais s’écroule et le leader va en profiter pour punir dans la minute suivante avec un nouveau débordement côté gauche, un centre au second poteau et une volée qui finit au fond des filets.

3 – 0 à la 63ème, le match est finit et plié.

Les marmandais vont jouer par moment et tenter de porter le danger mais sans porter de réel danger avec des erreurs techniques qui viennent polluer le rendement. Trop fragile mentalement, l’équipe s’effondre et sur une nouvelle perte de balle en milieu de terrain, le joueur adverse a tout loisir de progresser avec le ballon sans que personne ne vienne le cadrer pour délivrer une frappe qui trompe Marco Cerutti (68ème). Pas le temps de souffler, l’arbitre accorde très logiquement un pénalty au Stade Bordelais pour une faute de Neels Beauvilliers.

Marco Cerutti détourne mais l’action continue et bingo nouveau but devant la passivité de la défense (77ème). Et comme le chemin de croix n’était pas terminé, les girondins vont marquer à nouveau à la 89ème devant des marmandais spectateurs de leur seconde mi-temps et plus concernés à commenter les erreurs des uns et des autres que de se montrer solidaires, à méditer…

Pour avoir lâché l’affaire en seconde période, le FCM s’est fait punir

L’exigence commence par celle que l’on doit avoir envers soi !

Et si le lion reste le roi de la jungle et que le Stade Bordelais méritait amplement sa victoire, les marmandais sont toujours en vie, ils joueront leur maintien dans deux semaines face à Blanquefort, alors Hakuna Matata !

 

 

Le groupe : Marco Cerutti, Thomas Balutet, Enzo Nespoulous, Loïc Singlande, Alexy Lagleyre, Théo Daumières, Pierre Berthelot, Quentin Marès, Hicham Asmane, Georges Elolongue, Nathan Boyer, Abdel Maha, Samuel Luciathe, Neels Beauvilliers

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47