FCM 47 U 19 : Trélissac, le couac !

October 9, 2017

 

 

 

 

 

C’était un match au sommet, un premier rendez-vous, un virage

Pas besoin d’être un grand connaisseur du football, Trélissac est le club référence en jeunes avec des U 17 et des U 19 Nationaux, une école de football reconnue sur le territoire de la Nouvelle Aquitaine.

Alors, avoir dans sa poule Trélissac, c’est annonciateur d’avoir un favori légitime pour la première place. Les deux formations à égalité de succès livraient un premier round décisif à Michelon.

Trélissac n’a pas eu le trac ou les marmandais ont pris un coup de matraque. Chacun ira de son analyse paradisiaque. Une chose est sûre, pour Trélissac, l’affaire est dans le sac.

Pas de round d’observation dans cette rencontre, 21 petites secondes et Théo Daumières délivre une passe pour Jean Paul Antunes qui se fait contrer au dernier moment.

6ème minute et c’est Trélissac qui se met en évidence, il faut un arrêt déterminant de Benjamin Ferrières. 8ème minute, c’est Tom Crosetta qui met la panique sans pouvoir conclure.

11ème, c’est sur corner que le FCM porte le danger mais il manque là encore un peu de précision.

Dans la minute suivante et sur un bon mouvement collectif, Tom Crosetta est servi mais son tir n’est pas cadré. Les espoirs marmandais mettent au fil des minutes leur empreinte sur la rencontre et installe le bivouac dans le camp de Trélissac. Mais côte visiteur, on peut répondre par moment du tac au tac et sur une frappe soudaine, Benjamin Ferrières dévie sur la transversale (18ème)

Le FCM parvient à prendre de belles initiatives avec du jeu combiné, des déplacements qui lui permettent de porter le danger dans la surface dordognote. 19ème, Alexy Lagleyre est à la frappe mais le gardien de Trélissac sauve la baraque.

26ème, sur un nouveau corner obtenu, Théo Daumières sert Jean Paul Antunes qui d’une reprise flic flac expédie le cuir juste à côté du cadre.

27ième , nouveau temps forts des marmandais et un pénalty accordé après une faute sur Théo Daumières. Il prend l’initiative de se faire justice mais manque pour le moins de justesse et envoi un missile arawak, bref c’est un tournant dans ce match et un véritable couac.

Peu avant la pause, Jean Paul Antunes, s’échappe de la charnière centrale mais fait preuve de trac au moment de conclure.

C’est la pause avec un match enlevé entre deux équipes joueuses et si le FCM méritait de mener à la pause, il faut constater que le tableau d’affichage reste vierge.

Et c’est reparti pour une second acte avec un scenario différent et pourtant…

40 secondes et sur un bon mouvement collectif, Lucas Chenu délivre un centre de qualité, il manque quelques centimètres à Alexy Lagleyre pour conclure.

On se dit que c’est bien reparti pour ce FCM entreprenant mais flic flac et patatrac suite à une perte grossière plein axe, Trélissac profite de l’aubaine, un court décalage dans le couloir, un centre en retrait et les visiteurs ouvrent la marque (46ème). Ça met un coup à l’estomac !

Les espoirs marmandais réagissent et sur un centre et un ballon dévié, le gardien visiteur fait un arrêt de grande classe pour détourner en corner (49ème).

Trélissac se procure un coup franc dangereux (50ème) mais sans dommage.

Les visiteurs sont en confiance et le FCM lui balbutie un peu son jeu

Sur un beau mouvement collectif, les visiteurs profitent d’un peu de passivité pour venir conclure et doubler la mise juste après l’heure de jeu (61ème).

Une nouvelle claque pour des marmandais qui n’ont pas encore digérer l’ouverture du score.

Tic Tac, la pendule défile un peu et Trélissac profite à merveille d’une erreur de relance pour faire le coup de la contre attaque (65ème). Les visiteurs démontrent que leur statut de favori n’est pas usurpé et prennent le large au score.

Le naufrage du kayak (désolé, c’est pour la rime) marmandais aurait pu être encore plus lourd sur un contre mais fort heureusement, le joueur est hors jeu.

77ème, sur un nouveau corner, le FCM est tout prêt de réduire la marque, oui mais voilà par trois fois, les tirs sont contrés et ni Alexy Lagleyre ou Loïc Singlande ne peuvent conclure.

Le coup franc de Tom Crosetta ne donnera rien (84ème). Il faudra attendre une déviation de Loïc Singlande monté aux avants postes et une réalisation de Jean Paul Antunes pour voir enfin les filets trembler (85ème) pour que la défense de Trélissac craque.

Bravo à Trélissac, leur victoire n’est pas une arnaque, le groupe passera un nouveau test samedi prochain à Estuaire qui réalise un bon début de saison et qui possède le même nombre de points que les marmandais, mais ça c’est une autre histoire.

 

 

L’équipe : Ferrières, Deltheil, Chenu, Lang, Labussière, Lagleyre, Fouquart, Antunes, Crosetta, El Guenaoui, Simon, Singlande, Daumières, Puech

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47