FCM 47 U 19 : Médaillés d’or

March 6, 2018

PyeongChang vient de baisser rideau et il est donc temps de faire le bilan des épreuves.

Alors que la phase retour a déjà débuté depuis Janvier, les jeunes marmandais livraient ce dimanche leur dernier match aller avec la réception  de Saint Seurin. Et si la neige avait fait une courte apparition ces derniers jours, la piste de Michelon, fraichement damée était d’abord le théâtre de l’épreuve de patinage de vitesse. Le starter venait de retentir et il suffisait de quelques secondes pour qu’Alexy Lagleyre s’extirpe du peloton, négocie son premier virage de l’anneau et voit son centre détourné en corner par un défenseur revenu au bon moment pour éloigner une situation chaude (45’’) alors que Corentin Labussière était tout proche de conclure. Dès la deuxième minute, c’est Tom Crosetta qui faisait parler sa pointe de vitesse et servait Georges Elolongue qui voyait son tir contré par un défenseur. Toujours dans l’épreuve de vitesse, Georges Elolongue était servi par Hugo Puech, il devançait le gardien mais ne pouvait enchainer (8ème). Dans la minute suivante, Samuel Luciathe récupérait le ballon, servait Tom Crosetta qui alertait à son tour Georges Elolongue qui prenait le meilleur sur son adversaire direct mais le défenseur girondin parvenait à tacler en corner. Les athlètes se dirigeaient alors vers l’épreuve de Biathlon et la Mass start. Yazid El Guenaoui ajustait un ballon sur corner pour Alexy Lagleyre que le capitaine marmandais expédiait d’une volée au fond des filets (13ème), la balle faisait mouche et venait ainsi valider la maîtrise des marmandais. La prochaine nette opportunité est à mettre à l’actif de Corentin Labussière à la 21ème qui après une récupération de balle, se lance dans une poursuite et vient fixer le dernier rempart visiteur ; il choisit le centre au second poteau pour Georges Elolongue alors que Tom Crosetta attendait le ballon en retrait. Cette tentative ne fera pas mouche mais elle démontrera la capacité de force de frappe. Quelques tours de pistes et les biathlètes se retrouvent sur le pas de tir avec cette fois Alexy Lagleyre qui récupèrent un ballon aérien, monte le ballon et ajuste un tir missile que le gardien d’une belle parade parvient à détourner en corner pour ce qui aurait pu être le but de l’année (29ème). On venait de basculer vous l’aurez compris dans l’épreuve de ski acrobatique. La seconde séquence se déroulait à la 41ème quand Tom Crosetta adressait un bon centre pour Alexy Lagleyre qui parvenait à devancer son vis-à-vis, réalisait en déséquilibre un crochet puis ajustait son tir qui passait de peu au dessus de la lucarne.42ème minute, quasiment dans la continuité, les marmandais obtenaient un nouveau corner et Tom Crosetta adressait un très bon centre qu’Alexy Lagleyre ne parvenait pas à catapultait au fond des filets, sa figue acrobatique manquait de style pour reprendre victorieusement. L’arbitre sifflait la mi-temps et renvoyer les athlètes aux vestiaires. Le FCM avait donc dominé les débats de ces premières épreuves des J.O mais restait à portée de mire de Saint Seurin et manquait de justesse pour prendre un avantage plus conséquent. On enchainait ensuite avec la célèbre épreuve de curling. On se retrouvait donc de nouveau sur la piste et sur une des premières pierres, Alix Simon prenait le rôle du « lead », ajustait la trajectoire de la pierre qui finissait sur la tête de Georges Elolongue qui l’expédiait dans la maison (46ème). Sur la pierre suivante, c’est Georges Elolongue qui était au lancer mais les balayeurs ne parvenaient pas à modifier suffisamment la trajectoire et la pierre finissait à quelques centimètres de la maison (56ème). En « third », Tom Crosetta s’essayait lui aussi à l’exercice mais là encore, il s’en fallait de peu pour que la pierre finisse dans la maison.

Venait le temps du patinage artistique, Jean Paul Antunes réalisait un « lutz » parfaitement exécuté mais son tir n’était pas assez appuyé (65ème) et trouvait le gardien.

Saint Seurin se procurait dans son programme sa seule occasion et Benjamin Ferreières faisait front avant qu’Alix Simon ne réalise un « boucle piqué » qui envoyait le ballon loin du but (67ème). Les jeunes marmandais reprenaient leur programme technique avec Tom Crosetta qui faisait un « flip » sur un premier défenseur, un « axel » sur un autre puis un « salchow » sur un troisième et envoyait un missile qui terminait sur la transversale (69ème). Lucas Chenu enchainait sur son programme court avec un « saut de valse » et un tir que le gardien détournait en corner (74ème).

Sur le corner, Hugo Puech exécutait « la pirouette assise » et il fallait un sauvetage adverse pour envoyer le ballon de nouveau en corner.

Jean Paul Antunes enchainait lui sur le « skeleton », et arrivait à toute vitesse mais son tir ne faisait pas trembler les filets. La descente de Tom Crosetta « tout schuss » ne sera pas mieux récompensée même si elle fera passer des frissons dans le dos des défenseurs visiteurs. On en restera là avec cette médaille d’or qui vient récompenser logiquement la domination des jeunes espoirs marmandais.

Pour la cérémonie de fermeture, je ferai un amical clin d’œil à Flo Borderie, ex attaquant du FCM, recroisé au hasard d’un terrain dans le week end,  qui suit les résultats du club et fidèle lecteur chaque semaine du compte rendu des U 19. Alors Flo, merci pour ton soutien et bonne réussite, je suis sûr que tout sera « hockey » pour toi et qu’il n’y aura aucune « mise en échec » dans ton club du « Palais sur Vienne »

L’équipe : Ferrières, Deltheil, Chenu, Lagleyre, Antunes, Crosetta, Simon, Puech, Chauteau, Luciathe, Elolongue, Labussière, El Guenaoui, Dabey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47