FCM 47 U 19 : C’est le printemps

March 26, 2018

Il suit l’hiver et précède l’été, mais oui mais c’est  bien sûr, c’est le printemps !

Cette saison, marquant traditionnellement le renouveau dans la nature, se caractérise par un radoucissement progressif de la température, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux migrateurs.

Chez nous en terre de football, elle se concrétise par une belle victoire chez le dauphin de la poule, la formation de Blanquefort. A l’aller, le FCM était passé à côté du rendez vous, avait sans doute déjoué et la formation girondine avait valoir son efficacité et son réalisme avec à la clé une absence de réaction des jeunes marmandais, mais ça c’était avant. Depuis Novembre, le groupe a progressé, a contre vents et marées répondu présent à chaque sortie. Une seule défaite depuis le mois de Novembre, celle concédée chez le leader Trélissac  dans les ultimes arrêts de jeu (95ème) avec depuis des semaines un effectif qui fluctue au gré des incorporations en seniors, des absences au point que même le gardien de but Dorian Chauteau a dû à plusieurs reprises se rappeler ses beaux souvenirs de milieu de terrain et fouler les pelouses. Ce groupe s’adapte, bien mieux, il tire profit de toutes les difficultés pour continuer à avancer. Chaque séance d’entraînement sert de terreau pour produire un projet de jeu plus affiné, chaque moment partagé est identifié à une bonne dose d’arrosage propice à l’épanouissement des fruits de travail. Là ou d’autres auraient baissé les bras, les partenaires du néo capitaine Alexy Lagleyre prennent des risques. Alors si le printemps se caractérise d’un point de vue météorologique par ses changements de températures, les espoirs marmandais soufflent actuellement le chaud. Privé une fois de plus de plusieurs éléments, le groupe U 19 complété avec deux U 17 allait défier sur ses terres la formation de Blanquefort en ce premier week-end du printemps.

Le terrain comme partout ailleurs a souffert de la météo de ses derniers jours ou les giboulées se multiplient et où les averses succèdent à la pluie…

Le début de match est marmandais avec tout de suite les meilleures intentions et un premier corner dès la première minute de jeu, mais la tentative de Yazid El Guenaoui ne peut trouver preneur, ses appuis se dérobent et la défense adverse parvient à éloigner le danger.

Le FCM s’installe dans le match, tient le ballon, cherche à porter le danger devant les buts de Ploquin mais manque de lucidité et de solutions pour se montrer réellement dangereux.

Il faut attendre la 17ème minute pour voir la première offensive locale et un rush du capitaine Said et Benjamin Deltheil réalise une intervention défensive de grande qualité pour stopper net le maître à jouer adverse.

Corentin Labussière, Yazid El Guenaoui sont à la manœuvre pour orienter les offensives mais la défense locale veille et repousse toutes les tentatives.

« Chaque chose en son temps en hiver comme au printemps », c’est à la 24ème minute de jeu qu’après avoir semé, les jeunes espoirs marmandais vont récolter leur premier fruit avec un service de Corentin Labussière pour Georges Elolongue qui expédie un tir hors de portée du gardien local pour l’ouverture du score. Le match est engagé et il faut démontrer une présence et une vigilance de tous les instants dans cette partie.

Nouvelle initiative offensive et il s’en faut de peu que sur ce nouveau coup de butoir, les troupes marmandaises ne doublent la mise. Un relais de passes entre Corentin Labussière et Georges Elolongue et Corentin Labussière expédie un missile au dessus des buts (36ème). Il manque encore de précision dans le jeu marmandais. Comme le dit Anne Bradstreet « S'il n'y avait pas d'hiver, le printemps ne serait pas si agréable : Si nous ne goûtions pas à l'adversité, la réussite ne serait pas tant appréciée. »

Juste avant la pause, les marmandais se procurent une nouvelle opportunité avec Alexy Lagleyre qui  trouve Georges Elolongue mais l’attaquant marmandais vient buter dans son duel sur Ploquin qui parvient à éloigner le danger (44ème). L’organisation défensive marmandaise a fait le reste avec sur cette première période aucun tir cadré concédé. Ce score à la pause en faveur des partenaires de Lucas Chenu est logique mais rien n’est fait.

La pause permet de repositionner les débats histoire de repréciser que « la fantaisie est un perpétuel printemps » alors le second acte va encore être maîtrisé par les marmandais omniprésents avec un bon coup franc pour Georges Elolongue mais c’est le mur qui parvient à détourner cette opportunité consécutive à un bon mouvement offensif et une faute illicite sur le capitaine Alexy Lagleyre qui partait au but mais balayé par un retour défensif (60ème). Il faut sur l’action suivante une belle intervention de Lucas Chenu pour contrer le premier tir cadré des locaux par Simonnet (61ème).

Pierre Berthelot fait son entrée et sur son deuxième ballon, il perd ses appuis sur un tacle appuyé du défenseur central logiquement averti cette fois-ci. Le FCM répond présent face à l’adversité locale et Hugo Puech va délivrer la meilleure des réponses avec un  double contact qui élimine deux adversaires dans le rond central, passe la ligne médiane, s’avance dribble un adversaire puis un autre, se sert des appels offensifs de Tom Crosetta et Georges Elolongue, élimine encore un défenseur rentre dans la surface et vient doubler la mise en expédiant le ballon dans le petit filet (69ème).

Le FCM va avoir plusieurs opportunités de corser l’addition mais à chaque fois, il manquera  le petit plus pour faire la différence. On repense aussi à cette action d’Alexy Lagleyre qui échappe à la vigilance de son garde du corps, se fait ceinturer, c’est vrai que comme ça il va moins vite le capitaine marmandais, parvient à garder la maîtrise du ballon à s’approcher de la surface avant de subir une « perte d’appuis » avec un retour du défenseur central, le jeu se poursuit et bien difficile de marquer dans ces conditions. Blanquefort va changer d’organisation, tente de pousser mais la défense marmandaise est intraitable à l’image de Samuel Dabey plus prompt que son adversaire pour éloigner le danger dans les arrêts de jeu. Et comme le dit ce proverbe bosniaque :

« Il n'est pas d'hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de joie sans être partagée ». Cette victoire est celle du groupe.

Le mot de la fin pour un petit clin d’œil à Jean Victor Guilhem venu saluer les troupes marmandaises, lui qui officie maintenant à Blanquefort auprès des jeunes U 13 et qui suit les résultats et  articles du club

  

L’équipe : Deltheil, Chenu, Labussière, Crosetta, El Guenaoui, Simon, Puech, Luciathe, Elolongue, Delalot, Gautier, Dabey, Lagleyre, Berthelot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES
Please reload

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47