U 19 FCM : Un festival de buts !

May 30, 2017

 

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les présents en ont eu pour leur argent, pour le clap de fin de cette saison footballistique, les U 19 du FCM 47 recevaient leurs homologues de Blanquefort. Des Girondins condamnés à la descente et qui n’auront fait qu’un aller retour en championnat DH alors que pour les marmandais l’enjeu était le maintien.

L’évènement avait été médiatisé et d’aucuns avaient donc préféré l’ombre des tribunes de Michelon aux plages du secteur.

A quelques instants du coup de sifflet du lancement de la cérémonie du festival, le tapis rouge avait été déroulé et les 22 acteurs pouvaient pénétrer sur la pelouse.

Le metteur en scène est en place, le réalisateur annonce « moteur », dans la continuité, le cadreur lâche « ça tourne ! »

Le ballon est en jeu et ce sont les marmandais qui vont s’approprier le scenario du match en confisquant rapidement le ballon pour une première occasion d’Alexy Lagleyre sur un loupé du portier girondin (3ème).

Dans la minute suivante, Théo Daumières est au coup franc, il trouve Enzo Nespoulous qui dévie mais Alexy Lagleyre est trop court pour pouvoir finir.

Les jeunes espoirs marmandais investissent le camp de Blanquefort et c’est finalement Maël Rigo qui va ouvrir le score sur une passe de Théo Daumières en devançant la sortie de Ploquin (13ème). Blanquefort réagit sur une mauvaise relance de l’arrière garde mais Simonet ne trouve pas le cadre (18ème). Les marmandais mettent en place leur collectif et Maël Rigo alerte Alexy Lagleyre qui vient buter sur Ploquin (21ème). C’est ensuite Pierre Berthelot qui de la tête manque le cadre sur un centre de Maël Rigo (25ème).

Blanquefort sur coup franc oblige Marco Cerutti à se montrer vigilant et si le gardien marmandais détourne en corner, la défense gère pour éloigner le danger.

Après une nouvelle séquence de conservation, Hicham Asmane trouve Pierre Berthelot qui résiste par deux fois aux charges défensives pour expédier le ballon au fond des filets (30ième). Le break est fait encore faut il rester vigilant. Sur une passe latérale interceptée, Grassigny perce plein axe et sollicite Cerutti impeccable dans son intervention (39ème). Sur l’action suivante, le FCM 47 va modifier le script avec Maël Rigo, véritable metteur en scène qui sert Pierre Berthelot dont le tir du gauche vient finir sa course une nouvelle fois au fond des filets (40ème). Les deux formations regagnent les loges avec cet avantage significatif pour les locaux.

La reprise du tournage ne va guère laisser de doute aux spectateurs avec tout d’abord un coup franc de Maël Rigo qui passe juste au dessus du cadre (49ème).

50ème, Maël Rigo fait un travelling côté gauche, élimine un puis deux adversaires, se joue d’un troisième et vient conclure en repiquant dans l’axe (50ème).

Le FCM maitrise toujours le scenario et c’est ensuite Neels Bauvilliers monté aux avants postes qui d’une frappe en contre plongée expédie au bénéfice d’un ballon dévié le cuir sous la transversale pour le 5 – 0.

Georges Elolongue fait parler sa vitesse sur son premier ballon mais le dernier défenseur commet une faute grossière qui l’empêchera  de conclure (61ème). Toujours dans le temps fort marmandais, Pierre Berthelot centre pour Georges Elolongue qui rate sa reprise (61ème).

Les marmandais connaissent après un passage à vide dans le montage et se retrouve hors champ, il faut toute la lucidité de Thomas Barbarisque pour éloigner un ballon dangereux (64ème). La pause boissons est l’opportunité de relancer le tournage et Pierre Berthelot bénéficie d’un centre d’Abdel Maha pour tromper la vigilance du gardien et marquer à nouveau (74ème). Georges Elolongue, Nathan Boyer y vont de leurs tentatives mais sans succès (75ème et 76ème).

Blanquefort va même en profiter pour revenir à la marque sur une action dans l’axe et par l’intermédiaire de Bron (77ème).

Les marmandais tombent dans la facilité et manquent plusieurs opportunités de conclure par manque de lucidité ou excès d’individualisme.

Georges Elolongue va recadrer tout ça en gagnant son duel avec le gardien girondin (79ème). Blanquefort n’abdique pas et marque à nouveau bénéficiant des largesses défensives locales (87ème). Mais il était dit que les marmandais auraient le dernier mot ou la palme de l’attaque puisqu’Abdel Maha venait à son tour gagnait son duel (90ème) avant qu’Hicham Asmane ne bénéficie d’un service parfait de Maël Rigo pour porter le score à 9 – 2.

Un festival de but et la palme du match le plus prolifique

 

 

Le groupe : Cerutti, Barbarisque, Balutet, Beauvilliers, Marès, Nespoulous, Asmane, Boyer, Berthelot, Lagleyre, Maha, Daumières, Elolongue, Rigo

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS A L'AFFICHE

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

ARCHIVES