Le foot pieds nus et ses bénéfices, explications avec Nicolas Flores éducateur au FCM47


Les U14 et U17 ont testé le foot pieds nus le temps d'une séance d'entraînement. ©FCM47

C'est une pratique qui n'a rien de révolutionnaire mais que l'on voit encore très peu sur les terrains de football pendant les séances d'entrainement. Pourtant, le "foot pieds nus", autrement dit jouer au ballon en déchaussant les crampons de manière occasionnelle, peut présenter de nombreux avantages. Nicolas Flores, éducateur référent foot à 11 et coach U17 R1 qui s'y intéresse depuis quelques années, propose le foot pieds nus à chaque nouveau groupe qu'il entraîne.


Travailler le geste efficace


Cette idée de foot pieds nus, Nicolas Flores l'a eue en effectuant des recherches : "je suis un coach qui aime rechercher différentes choses, j'observe, j'essaie de faire le lien entre différents sports. Un jour je suis tombé sur les académies Jean-Marc Guillou (dont proviennent Yaya Touré, Jason Denayer, Gervinho, Ramy Bensebaini...) dont une en Algérie basée basée essentiellement sur le maniement du ballon pieds nus."

"L'objectif c'est le contact et le maniement du ballon, avoir des sensations naturelles dans le but de découvrir la zone d'impact idéale pour être le plus efficace possible."

Cela fait deux ans que Nicolas pratique le foot pieds nus dans le but de transmettre aux joueurs la rigueur et l'exigence que mérite un geste technique comme la passe. Le weekend dernier, Nicolas a confronté le groupe qu'il aura à sa charge la saison prochaine à cette pratique, suscitant dans un premier temps les rires chez les jeunes marmandais avant que ceux-ci ne se prêtent au jeu, intrigués et surpris par les sensations du toucher de balle : "Quand j'ai annoncé foot pieds nus, ils sont restés sans réaction. Une fois qu'on a commencé les premières prises de balle, le toucher, la sensation, ça plait, constate Nicolas. L'objectif c'est le contact et le maniement du ballon, avoir des sensations naturelles dans le but de découvrir la zone d'impact idéale pour être le plus efficace possible.


Terminés les extérieurs du pieds approximatifs ou les passes trop peu appuyées qui peuvent passer incognito en crampons ! Pieds nus "tu ne peux pas tricher en quelque sorte, tu es obligé de faire ça proprement avec la bonne surface du pied, poursuit Nicolas. Chaque geste demande une utilisation d'une zone du pied, et pour le ressentir vraiment, il n'y a rien de mieux que d'être pieds nus. En effet pieds nus on ne peut pas faire une passe de la pointe du pied, cela permet au joueur d'acquérir une gestuelle optimale et une qualité de passe efficace."



"Pour ma philosophie de jeu, je m'inspire beaucoup de Johan Cruyff"


Le fameuse "maîtrise technique" très importante pour Nicolas Flores, fan de la philosophie Cruyff, qui n'hésite pas d'ailleurs à s'inspirer de la légende hollandaise pour exprimer sa vision du football :"Cruyff dit qu'être technique, c'est mettre le ballon en une touche, au bon moment, au bon timing et sur le bon pied de son partenaire. Cette efficacité s'acquiert en répétant le geste parfaitement effectué c'est à dire "claqué", dosé pour mettre le partenaire dans les meilleures conditions. Cela peut être un plat du pied, un extérieur, un coup du pied, peu importe le geste il doit être parfaitement exécuté. Chaque approximation donne un avantage à l'adversaire".


En plus de l'aspect technique, le foot pieds nus implique un travail tactique lorsqu'il est utilisé en situation plus poussée comme l'a déjà fait Jean-Marc Guillou au sein de ses académies. Une méthode qui peut s'avérer intéressante comme l'explique Nicolas qui ne l'a évidemment jamais pratiqué : "Imaginons une opposition contre des joueurs en crampons. Ce facteur va forcément influencer les choix de jeu des joueurs pieds nus qui ne pourront pas se permettre de jouer sans réfléchir. Un geste technique comme le drible ne pourra pas être utilisé au hasard au milieu d'une foret de joueurs en crampons, mais devra être utilisé lors d'une situation idéale comme un 1vs1 avec un déclenchement du drible dans le bon timing."


En fin de séance, la satisfaction est là du côté des jeunes qui ont le sentiment d'avoir relevé un défi de manière collective et d'avoir été bousculés de manière positive dans leur quotidien d'entraînement. "Lors du bilan de séance, je questionne souvent les joueurs pendant les étirements sur leur ressenti. J'ai senti les joueurs concernés et enthousiastes. Conscient de ce que peut leur apporter le foot pieds nus et c'est bien là l'essentiel, comprendre pourquoi je fais ça. Le football est un sport intelligent."

ACTUALITÉ
ARCHIVES