Hommage - Un maillot et des souvenirs plein la tête pour Sylvain Roy, un emblématique du FCM47



Il y a des joueurs qui marquent la vie d'un club, et il y a des clubs qui marquent la vie d'un homme. C'est un peu de cette manière là que l'on pourrait voir Sylvain Roy, enfant du club et portier emblématique de l'équipe première pendant plus de 10ans. Avec plus de 30 années passées au club, à défendre ses valeurs et ses couleurs, Sylvain a véritablement marqué le club par ses compétences, son assiduité et sa gentillesse. Une fidélité de plus en plus rare dans le football amateur que les dirigeants du FCM47 ont voulu saluer à l'occasion de l'AG du club en lui offrant un maillot dédicacé et une dernière ovation pour ce gaillard au grand cœur. Alors à l'heure de dire aurevoir mais pas adieu, Sylvain nous livre ses plus beaux souvenirs sous la tunique marmandaise.


UN ENFANT DU CLUB

Le football, sylvain y a goûté très tôt, dès l'âge de 5ans où il prend sa première licence au FCM47. Travailleur et passionné, il franchit toutes les étapes de sa préformation et de sa formation jusqu'à atteindre en toute logique l'équipe séniors A au début des années 2000 et de se faire une place qu'il ne quittera jamais, même dans la difficulté.


"Au début, quand j'ai commencé en équipe première, nous étions en CFA2 et nous nous déplacions en voiture avec comme pilote notre ami Bernard Zoïa. Des trajets mémorables avec notamment Grégory Rousset et Moustapha Zaaboula qui s'improvisaient Dj, se remémore Sylvain. Cette époque m'a marqué car c'était mes débuts, j'étais dans la voiture avec le capitaine légendaire du club ! Ensuite, j'ai réussi à garder ma place en ayant la confiance des dirigeants. J'ai beaucoup travaillé pour y rester car il y avait du niveau."


DES SOUVENIRS EN COUPE DE FRANCE

Installé dans les buts marmandais, Sylvain a enchaîné les matchs avec une exemplarité à toutes les épreuves pendant plus de 10ans : "Je garderais toujours ce souvenir d'avoir eu l'honneur de garder les buts du club pendant plus de dix années avec de très bons souvenirs." Une longévité qui lui a permis de vivre des moments uniques qui resteront gravés dans sa mémoire comme "les matchs de la montée devant un stade Michelon plein comme nous ne l'avions rarement vu" ou encore "les matchs de Coupe de France qui nous ont fait vibré avec un beau derby face à Agen ou le match contre le TFC où j'étais remplaçant avec un certain Christophe Renault dans les buts qui avait été monstrueux sur la séance de pénaltys. Je ne raconterais pas les retours en mini bus car je pourrais écrire un livre" ironise t-il avec nostalgie.


GARDIEN DEVENU ENTRAÎNEUR DES GARDIENS

Comme un symbole, Sylvain jouera son dernier match de football avec devant lui un certain Bertrand Tunica, aujourd'hui co-président du FCM47 et qui arrêtera lui aussi à l'issue de ce match. Un chapitre qui se tourne avant d'en ouvrir un autre, en tant qu'entraîneur des gardiens. Une reconversion logique pour transmettre son savoir et ses valeurs aux plus jeunes : "J'ai entraîné les gardiens pendant trois ans avec deux années étranges à cause du Covid mais le principal était là, j'étais heureux d'être avec des garçons qui n'ont jamais râlé, toujours à l'écoute et avares de conseils. Un riche expérience que je n'oublierais pas."

Cette saison, Sylvain a décidé d'arrêté pour des raisons personnelles et professionnelles. Un arrêt qui ne signifie pas un adieu pour autant, "je serais le premier supporter du FCM47" signe que le club laissera chez lui une trace indélébile. "Quand je fais une rétrospective de mon parcours ici, ce qui est le plus marquant c'est l'évolution des infrastructures du club, c'est énorme ! Je tiens à remercier tout le monde, toutes les personnes avec qui j'ai pu grandir en tant que joueur puis entraîneur. Je ne les citerais par peur d'en oublier. Un grand merci aux dirigeants aussi pour leur confiance et leur reconnaissance."


Merci Sylvain pour tout, tu resteras le bienvenu ici chez toi à Marmande

ACTUALITÉ