INTERVIEW - Jérôme Lebouc coach de l'équipe première (R1)

Jérôme Lebouc coach de l'équipe fanion évoque avec nous cette période de confinement et l'importance pour les joueurs de rester motivés en attendant la reprise


1- Jérôme, comment se passe le confinement et comment tu le vis ?


JL : « Le confinement se passe bien, le principal est là, la santé et je suis avec ma famille. En tant que coach, c’est un véritable coup d’arrêt alors que la saison était bien engagée donc forcément ça fait mal. Maintenant on se tient prêt pour la reprise, il va falloir refaire une petite préparation ça va pas être évident. Quand tu es footballeur, le plus désagréable c’est de faire une préparation. La préparation estivale est dure et on l’a fait, maintenant il y a encore ce coup d’arrêt, comme en Mars, il faut que les garçons restent motivés. J’espère que ce sera le dernier car alterner jouer/ne pas jouer pour le moral c’est dur.


2- Comment t’organises-tu en tant que coach pour faire des séances avec les joueurs ?


JL: "Je communique avec les garçons par téléphone, je les appelle régulièrement pour savoir comment se passe le boulot, leur quotidien, prendre des nouvelles. C’est important car certains peuvent être isolés ou ne travaillent plus à cause du confinement. Leur montrer qu’on est là, qu’ils ne sont pas seuls, c’est important pour le moral. Pour l’aspect entretien physique, il y a un programme différent chaque semaine organisé avec Louis Desbourdieux. 4 séances par semaine, 3 séances de course (1h) et une séance basée sur le renforcement musculaire avec beaucoup de prévention au niveau des adducteurs et des ischios pour éviter les blessures à la rentrée. C’est un travail individuel et j’ai dis aux garçons que c’était bien de se sentir pro en tant qu’amateur au niveau de l’hygiène de vie. Je compte sur leur sérieux."


3- On imagine forcément que le terrain, la compétition, les joueurs … ça manque ?


JL : "Le seul point positif de cet arrêt c’est que ça va permettre de récupérer un groupe complet à la reprise avec les joueurs blessés. Mais sinon c’est évident que ça manque… Le terrain, les séances, le vestiaire, voir les joueurs, tout me manque. C’est un moment spécial comme on l’a connu en avril, il faut rester solidaires ensemble. Il y a une force de groupe dans ce vestiaire et j’espère qu’elle sera encore plus forte quand on nous reprendrons. Cette force de groupe, j’espère qu’elle sera encore plus forte quand on va reprendre. "


4- En tant qu’ancien professionnel, quels conseils donnerais-tu pour garder la forme et le rythme du football pendant le confinement ?


JL : "Je dirais qu’il faut vraiment être très prudent sur l’hygiène de vie. On a tendance à faire plus de courses qu’à l’habitude, à se faire davantage plaisir et à délaisser le sport. Pour mes joueurs, il faut qu’ils se focalisent sur la reprise et sur le fait d’être prêt à reprendre. J’ai confiance en eux pour qu’ils fassent attention, ils m’envoient régulièrement des retours en photos pendant les séances, c’est positif. Le plus important c’est de garder la motivation et le moral."



Merci Jérôme

ACTUALITÉ
ARCHIVES

MARMANDE, ALLEZ LES BLEUS ET BLANCS

© COPYRIGHT 2016, BY FCM47