Jeunes - Trois jeunes joueurs de l'USVP rejoignent le FCM47



Maxandre Dugit (U13), Milo Pauliard (U13) et Pablo Seva (U11) porteront les couleurs marmandaises la saison prochaine.

Ce sont 3 jeunes joueurs du territoire de plus que le club est ravi d'accueillir. Maxandre Dugit (12ans), Milo Pauliard (12ans en septembre) et Pablo Seva (10ans) vont tenter de franchir un cap après avoir fait leurs classes au sein de l'Union Sportive Virazeil-Puymiclan, club voisin et partenaire du FCM47. Junior Pauliard, Responsable Technique Jeunes de l'USVP évoque avec nous leurs parcours mais aussi l'importance de la relation entre l'USVP et le FCM47.


Maxandre Dugit, Gardien, U13

Maxandre a commencé le foot à Sainte-Bazeille avant de rejoindre l'USVP en 2017 à l'âge de 8ans. Très vite, Maxandre montre de belles qualités lorsqu'il s'équipe des gants de gardien de but, un poste qu'il ne quittera plus et pour lequel il décide de s'investir pleinement. "Pour progresser encore, Maxandre a besoin du spécifique, il a besoin d'un suivi individualisé car gardien est un poste particulier et c'est très important à cet âge là de travailler des spécificités qui sont propres à ce poste, constate Junior Pauliard. À Virazeil, nous avons des entraînements à 12 joueurs, c'est difficile de sortir un gardien et de lui faire une séance spécifique en sachant que nous en avons déjà besoin sur les ateliers mis en place à l'entraînement, poursuit-il. Il a passé un an à s'entraîner, avec le FCM47 et déjà on sent une certaine progression sur la relance courte, c'est différent du travail qui est réalisé chez nous. Ce sont des choses qu'on ne peut pas leur apporter à Virazeil, nous n'avons pas assez de monde pour ça."


Milo Pauliard, Attaquant, U13

Originaire du coin, Milo a commencé le foot au plus jeune âge à Virazeil, club qu'il a toujours connu. Pour Junior Pauliard qui est aussi son papa, l'objectif pour Milo est surtout de le sortir d'une certaine "zone de confort" et de le pousser à progresser davantage : "Milo est un garçon qui a toujours vécu sur ses acquis et qui a besoin de concurrence, il a besoin de jouer avec des joueurs d'un plus haut niveau. Comme Maxandre et Pablo, c'est un gamin qui a du talent mais quand on part jouer les matchs à dix le weekend, il sait qu'il joue automatiquement. À Marmande ça sera différent, il va être mis en concurrence et il n'aura pas d'autre choix que de faire des efforts supplémentaires pour étoffer sa progression et montrer qu'il a sa place le weekend en match."


Pablo Seva, Milieu, futur U11

Contrairement aux deux autres, Pablo a commencé plus tardivement le football à l'âge de ses 8ans. À son arrivée à Virazeil, Junior Pauliard détecte rapidement certaines qualités chez ce jeune joueur qui ne trompent pas : "Pablo c'est sa deuxième année de foot, il est arrivé chez nous en 2019. Tu le vois tout de suite que le gamin a des facilités, qu'il a un bon niveau au pied au dessus du groupe et pourtant il a commencé le football il y a peu. Maintenant, Pablo a besoin de progresser et ça passe par Marmande."


"L'USVP est un vivier important pour Marmande"


Pour Junior, la relation entre le club de Marmande et celui de Virazeil est une bonne chose, le principal étant la progression et les souhaits de l'enfant : "Quand je prends l'exemple de Sylvio Morona (NLDR : jeune gardien qui a participé à toutes les étapes de sélection pour le pôle Espoirs de Talence cette année) qui était chez nous à la base, forcément on est fiers ! C'est une décision qui se prend par rapport à l'enfant. Quand on ne peut pas lui proposer l'équivalent à savoir jouer au niveau régional, 3 entraînements par semaine et du spécifique, j'estime qu'on a pas le droit de bloquer un enfant, explique le RTJ de l'USVP.


Une situation qui permet aussi à l'union Virazeillaise-Puymiclanaise de récupérer plus tard des jeunes joueurs qui auront l'expérience du niveau régional :"Montrer à un jeune joueur qu'on souhaite le meilleur pour sa progression est une mentalité qui favorise aussi que ces jeunes joueurs puissent revenir ensuite car il y a l'entonnoir à Marmande, ça nous permet de récupérer un certain nombre de joueurs sur d'autres catégories, souligne-t-il. Les jeunes qui reviennent se seront étoffés, joueront différemment car ils auront vu autre chose. Après évidemment que ça nous dépeuple mais derrière ça nous pousse encore à travailler davantage."

Un travail effectué avec passion et qui est déjà reconnu depuis de longues années dans le grand marmandais tant les jeunes footballeurs issus de l'USVP sont nombreux à jouer ou à avoir jouer à Marmande, à l'image de Jérémy Pizzinato, originaire de Virazeil, devenu capitaine de l'équipe fanion après avoir passé plus de 20ans au FCM47 et qui a récemment pris sa retraite sportive. "Pour moi, l'USVP est un vivier important pour les clubs au-dessus, pour Marmande, explique Junior. Nous devons veiller à ce qu'il y ait toujours de la progression. Notre job est de récupérer des jeunes qui commencent à jouer au foot et de les faire progresser."


"Saluer le travail des éducateurs de l'USVP"


Pour Sébastien Monglun, RTJ du FCM47, l'arrivée de ces 3 jeunes joueurs en provenance de l'USVP est le signe d'une relation étroite bénéfique pour les jeunes footballeurs et les clubs de notre territoire : "Je souhaite la bienvenue à Maxandre, Milo et Pablo au sein de l'école de foot du FCM 47. Ils nous rejoignent pour parfaire leur apprentissage éducatif et technique. C'est au passage le témoignage des excellentes relations que nous nouons avec le club de l'US Virazeil/Puymiclan, leurs dirigeants et éducateurs. Ces trois joueurs viennent passer un cap dans leur progression dans le même temps que d'autres nous quittent pour rejoindre ce club partenaire. J'en profite pour saluer le travail des éducateurs de l'USVP et l'accompagnement apporté à ces trois jeunes joueurs"

ACTUALITÉ